Le Cordon Rouge dans tous ses états !

S’il est une des cuvées à laquelle on s’intéresse très rapidement dans les films, c’est bien le « Cordon Rouge ». Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’une cuvée particulièrement identifiable à l’écran, et ce dès les débuts du cinéma où le noir est blanc n’était pas propice à l’observation des étiquettes.

Alors, était-ce une recherche pour se distinguer des autres champagnes où l’idée de génie d’un visionnaire du marketing avant l’heure ?

Le site de la marque nous esquisse la réponse :

En 1876, Georges Hermann Mumm prit une décision qui allait changer le destin de sa Maison de champagne. Pour honorer ses clients prestigieux, il fit décorer le col des bouteilles de sa cuvée brut d’un ruban de soie rouge. Un hommage aux plus hauts des honneurs, l’Ordre Royal de Saint Louis ou le Grand Cordon de la Légion d’honneur, récompenses ultimes des grands officiers. Cette reconnaissance montre combien la Maison Mumm est ancrée comme une référence de l’« esprit champagne ». Le Cordon Rouge deviendra, en quelques années seulement, le symbole.

Source : https://www.mumm.com/fr-fr/la-maison-mumm/histoire/

On constate très rapidement que, dans les marques qui apparaissent à l’écran, le Cordon Rouge tient la dragée haute à ses « concurrents » dans une bonne première moitié du 20e siècle.

Ce qui est intéressant dans les recherches que nous avons menées, est le fait que quelques apparitions à l’écran nous ont posé questions, sans parler des scènes ou le Cordon Rouge en voit de toutes les couleurs….

Dans des « habits » bien différents…

L’habillage des bouteilles est certainement le sujet qui, de par sa nature, a suscité le plus d’interrogations et nous a amené à contacter Stéphane Kraxner, l’archiviste de la maison Mumm, qui nous a apporté des éléments de réponse.

1935 – Car of Dreams réalisé par Graham Cutts et Austin Melford.

Malgré la qualité de l’image, on distingue une bande plus sombre dans le haut de l’étiquette et l’absence du cordon sur la jupe.

Image extraite du film Car of Dreams (1935) réalisé par Graham Curtis et Austin Melforf et en détail un agrandissement de la bouteille de champagne posée sur la table

L’avis de Stéphane Kraxner : « La bande au-dessus de l’étiquette correspond soit à une bande prévenant qu’il s’agit d’un produit d’importation, on trouve cela en particulier sur les étiquettes allemandes de l’entre deux guerres, soit à une bande précisant l’importateur collée au-dessus de l’étiquette. Elles étaient sans doute assez fragiles et collées un peu aléatoirement ».

Ci-dessous, une étiquette pour l’importation allemande ainsi qu’une bandelette destinée au marché américain qui sera remplacée plus tard par une contre étiquette.

Avec l’accord des archives G.H. Mumm 
1941 – Dr Jekyll and Mr Hyde réalisé par Victor Fleming.
Affiche du film Dr. Jekyll and Mr. Hyde (Docteur Jekyll et M. Hyde, 1941) réalisé par Victor Fleming

Si la bouteille est bien visible, elle l’est peut-être trop !

En effets, au « jeu des sept erreurs », quatre détails sont plus que troublants :

  • la jupe n’est pas ornée du cordon;
  • l’inscription sur la collerette;
  • le logo situé dans le coin gauche, en bas de l’étiquette;
  • la bordure de l’étiquette très large.

L’avis de Stéphane Kraxner : « La bouteille et son habillage ont été probablement retravaillés pour correspondre à la bouteille de l’époque du film (fin 19e, début 20e) et non à celle du tournage ».

Ci-dessous, une collerette de l’époque 1880-1890 avec le médaillon dentelé et la mention « G.H.MUMM & C° »

Avec l’accord des archives G.H. Mumm 

Ce cordon de la coiffe était constitué d’une bande rouge au nom de la Société Vinicole de Champagne Successeur qui racheta la maison Mumm en 1920. La bande était un élément fragile sur des coiffes métalliques et embossées (granuleuse). Le fait que les gens attrapent facilement les bouteilles par les goulots et les coiffes, contribuait sans doute à ce que ces bandes tombent plus facilement que le reste de l’habillage.

Stéphane Kraxner.

1948 – The time of your life (Le Bar aux illusions) réalisé par H.C. Potter
Affiche du film The Time of Your Life (Le Bar aux illusions, 1948) réalisé par H.C. Potter

Dans ce film, on distingue très nettement, au dos de la bouteille, la fameuse bandelette d’importation.

James Cagney dans The Time of Your Life (Le Bar aux illusions, 1948) réalisé par H.C. Potter
1956 – The revolt of mamie Stover (Bungalow pour femmes) réalisé par Raoul Walsh.
Affiche du film The Revolt of Mamie Stover (Bungalow pour femmes, 1956) réalisé par Raoul Walsh

Là encore, si l’on distingue bien une étiquette très classique à droite, qu’en est-il de celle de gauche ?

  • Une étiquette bien jaune !
  • Une collerette pas vraiment « règlementaire ».

L’avis de Stéphane Kraxner: « L’étiquette me semble correspondre mais quelques éléments me troublent : le cordon rouge semble entouré de marge blanche sur une étiquette tirant plutôt sur le gris. La collerette avec un médaillon blanc ne correspond à rien que je connaisse dans les habillages Mumm.  Soit il s’agit d’une « bouteille de cinéma » un peu ancienne qui devait donner l’illusion d’une bouteille de Cordon Rouge de loin, soit d’un bricolage à partir de plusieurs éléments ».

« Invisible »

Toutefois, dans un film où l’on ne voit pas la bouteille, le Cordon Rouge est pourtant bien présent à l’écran et ce n’est pas grâce à son étiquette…

1935 – The Secret of Stamboul (L’espion en blanc) réalisé par Andrew Marton.
Affiche du film The Secret of Stamboul (L’espion en blanc, 1935), réalisé par Andrew Marton.
Image du film The Secret of Stamboul (L’espion en blanc, 1935), réalisé par Andrew Marton.

Sur des affiches …

Dans tous les formats…

1951 – A Place in the Sun (Une place au soleil) réalisé par George Stevens.

Dans ce grand classique du film noir américain, c’est une demi-bouteille qui fait peur à Elizabeth Taylor, surprise par un « pop » très sonore qui contraste avec la petite taille du flacon…

Affiche du film A Place in the Sun (Une place au soleil, 1951) réalisé par George Stevens
Carte promotionnelle pour le film A Place in the Sun (Une place au soleil, 1951) réalisé par George Stevens
1952 – April in Paris (Avril à Paris) réalisé par David Butler.
Affiche du film April in Paris (Avril à Paris) réalisé par David Butler

Dans la longue séquence de danse se déroulant dans la cuisine, on peut voir une multitude de bouteilles de champagne, de marques et de formats différents, dont un quart de Cordon Rouge, tenu par l’un des cuisiniers, que des yeux experts remarqueront sans peine (à vous de jouer) …

Image du film April in Paris (Avril à Paris) réalisé par David Butler
1954 – The last time i saw Paris (La dernière fois que j’ai vu Paris) réalisé par Richard Brooks.

Dans ce film américain où le champagne est fréquent à l’écran, on peut dire que la part belle est faite au Cordon Rouge puisque dans deux scènes, il apparait sous la forme très probable d’un réhoboam et « domine » ainsi les autres marques !

Alors, choix délibéré ou pur hasard ?

Carte promotionnelle pour le film The Last Time I Saw Paris (La Dernière Fois que j’ai vu Paris), réalisé par Richard Brooks
1960 – Can-Can réalisé par Walter Lang.

Dans ce film, faisant honneur à cette célèbre danse des cabarets parisiens, le champagne est bien évidemment de la partie et pas qu’un peu ! En effet, on y voit même un flacon hors norme (le seul que le personnage a pu trouver !) qui est vraisemblablement un jéroboam 

Affiche du film Can-Can (1960) réalisé par Walter Lang

Dans des situations cocasses, inconfortables, périlleuses…

1928 – La divine croisière réalisé par Julien Duvivier.

Dans ce film, le Cordon Rouge est plutôt malmené puisque dans l’une des scènes, la bouteille sert d’arme au riche et puissant armateur Claude Ferjac (interprété par Henry Krauss).

1956 – The revolt of mamie stover (Bungalow pour femmes) réalisé par Raoul Walsh

Dans ce film, déjà cité, un barman peu scrupuleux remplis des bouteilles de champagne, d’eau… (bien qu’on le devine, on ne voit pas l’usage qu’il en fait).

No comment !

Jane Russell dans The revolt of mamie stover (Bungalow pour femmes, 1956) réalisé par Raoul Walsh
1963 – L’abominable homme des douanes réalisé par Marc Allegret.

Dans cette comédie française, Darry Cowl joue un agent des douanes qui est confondu avec un tueur à gages. Dans une scène du film, où il est pris à partis par des truands, il essuie une attaque à la mitraillette. Il s’en sort sans une égratignure quand l’une des victimes collatérales est une bouteille de Cordon Rouge posée sur le comptoir…

Images extraites du film L’Abominable Homme des douanes réalisé par Marc Allégret
1966 – La grande vadrouille, réalisé par Gérard Oury.

Dans ce film, qui à longtemps tenu en France le record du nombre d’entrées en salle, Louis de Funès et Bourvil se retrouvent au milieu d’un banquet organisé pour l’anniversaire d’un officier Allemand. Durant la scène des chaises musicales, on y voit de nombreuses bouteilles de champagne, dont le célèbre Cordon Rouge qu’on ne peut manquer grâce à son étiquette !

Affiche du film La Grande Vadrouille (1966), réalisé par Gérard Oury
1973 – La brigade en folie réalisé par Philippe Clair.

Dans cette comédie française, qui n’a pas marqué l’histoire du cinéma, on y voit une bouteille de Cordon Rouge s’expulser seule de son seau dans un « pop » retentissant. Rattrapée par Jacques Dufilho, elle est aussitôt servie puisque débouchée !

Affiche du film La Brigade en folie (1973) réalisé par Philippe Clair.
2009 – Ghosts of girlfriends past (Hanté par ses ex) réalisé  par Mark Waters.

Dans ce film plus récent, l’acteur principal étanche son envie d’alcool en buvant du champagne à la bouteille. Après avoir sorti le flacon d’un très bel étui Cordon Rouge, l’ouverture se complique puisque l’expulsion non maitrisée du bouchon cause la chute du gâteau de mariage malgré les efforts désespérés du protagoniste pour éviter la catastrophe! On remarquera sans difficultés les nombreux étuis de Cordon Rouge prévus pour le repas de noces…

Affiche du film Ghosts of Girlfriends Past (Hanté par ses ex, 2009) réalisé  par Mark Waters

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s